Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Dans la chaleur d'une nuit andalouse
Lorsque la mer et le soleil s'épousent
Paloma pleure dans la lumière d'un feu
Qui ne réchauffe plus son corps malheureux.

Et quand s'écoulent de ses sombres paupières
Des larmes de sel et des perles de mer
Le coeur meurtri soudain prête à hurler
Elle fuit sa peine et se met à danser.

Paloma s'adonne à l'oubli
Paloma se donne à la vie
Elle cherche un signe dans son présent
Pour être cygne sous le vent
Paloma s'enflamme, se débat
Se brûle à son Amour perdu
Et son regard d'oiseau de proie
Recherche les passions défendues.

Et sous le feu de la passion divine
Son corps se cambre dans une prière sans fin
Ses mains s'élèvent pour rejoindre l'abîme
Où les tourments n'ont plus de lendemain.

Tel un volcan sa voix s'embrase dans la nuit
Un cri sauvage déchire le voile de l'oubli
Et de sa gorge jaillit une mélopée
Triste et violente, Paloma veut aimer.

Paloma s'adonne à l'oubli
Paloma se donne à la vie
Elle cherche un signe dans son présent
Pour être cygne sous le vent
Paloma s'enflamme, se débat
Se brûle à son Amour perdu
Et son regard d'oiseau de proie
Recherche les passions défendues.

Paloma se frotte à la nuit
Et se laisse tomber sous la pluie
Ivre de fatigue près du feu
Dans le petit matin frileux.

Alexandra Lisbonne

Partager cette page

Repost 0
Published by