Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 Je suis terre assombrie car les Hommes m'ont trahie;

J'étais Mère nourricière, ils m'ont rendue désert;

Ils ont fait ressortir leurs pulsions meurtrières

Pour qu'éclate au grand jour leur Folie sanguinaire.

 

Les Hommes se sont battus sous couvert de Patrie,

Ils se sont tous maudits, puis ils se sont détruits;

Mais eux seuls ont créés des pays, des frontières

En oubliant trop vite que je suis Terre entière.

 

Ils se sont enchaînés à leur avidité

S'appropriant sans gêne le meilleur de mes plaines;

Ils voulaient toujours plus, même s'il fallait tuer

Par désir du pouvoir ils se sont massacrés.

 

Comme les Hommes m'ont salie, abîmée, puis meurtrie;

Ils ont entreposé au sein de mes entrailles

Des pièges mutilateurs, des morceaux de métal

Et m'ont rendue complices de leurs odieux supplices.

 

Ils inventent sans cesse des machines à tuer,

Mais si les Hommes un jour faisaient tout sauter

En se servant sans crainte de leurs armes secrètes...

Les Hommes sont assassins, ils vont tuer nos destins.

 

Ils oublient trop souvent que nos vies sont reliées,

C'est de moi qu'ils sont nés, je suis leur destinée;

Même si leurs jeux guerriers ne se comptent qu'en années,

Que peuvent-ils y gagner... Moi j'ai l'Eternité.

 

Certains Hommes ont compris et je vois que surgit

Une lueur d'espoir de mon corps dépotoir,

Ils ne sont qu'une poignée sur qui je peux compter,

J'espère qu'un jour prochain mon calvaire prendra fin;

 

Que les rivières de sang se tarissent enfin,

Que les larmes des enfants ne coulent plus en vain

Par peur du lendemain, par crainte du prochain;

Que je devienne enfin: Terre Promise pour chacun.

 

Alexandra Lisbonne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by